Disque d’équilibre et proprioception ?

La proprioception est indispensable au maintien d’une bonne posture et d’un bon équilibre, mais aussi à une bonne mobilité au quotidien. Il est essentiel de la travailler à tout âge pour soulager ou prévenir les douleurs, notamment dans la zone dorso lombaire. Découvrez en quoi le disque d’équilibre peut vous aider à travailler votre proprioception chez vous et quelles sont les alternatives rencontrées en rééducation.

L’utilité de la proprioception

La proprioception est la perception que l’on a, consciemment ou non, de la position des différentes parties de notre corps. Il s’agit en quelques sortes d’un sixième sens, avec l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher et le goût. Cette perception se fait au travers des récepteurs sensoriels placés un peu partout dans notre corps : les muscles, les articulations et tendons, les fascias, la peau… Ces récepteurs vont transmettre des messages au cerveau : celui-ci va alors activer les zones cérébrales correspondantes afin de maintenir la posture, la réguler ou contrôler un mouvement.

La proprioception est une notion de grande importance, notamment pour les sportifs et les personnes âgées, mais pas seulement. Cette perception nous permet de se maintenir en permanence à un point d’équilibre, que l’on soit au repos ou en mouvement. Maintenir une posture d’équilibre pour ne pas s’écrouler demande en effet plus d’efforts qu’on ne le pense : cela implique la contraction de plusieurs muscles.

La proprioception est ainsi particulièrement importante pour les sportifs qui doivent effectuer des mouvements intenses, ou pour ceux qui effectuent quotidiennement des mouvements répétitifs ou sont amenés à porter des charges lourdes (par exemple dans le cadre de leur travail) car elle va permettre de renforcer les muscles et le tonus postural afin de ne pas se blesser.

Parce que la proprioception permet de mieux contrôler sa posture, elle va également vous aider à mieux contrôler vos mouvements. Pratiquer des exercices de proprioception vous permettra en effet d’améliorer vos connexions neuromusculaires et ainsi de travailler votre réflexe myotatique. Ce réflexe est primordial pour ne pas tomber en cas de perte d’équilibre !

Le disque d’équilibre pour travailler la proprioception

Certains appareils peuvent être utilisés pour favoriser le travail de la proprioception. Le disque d’équilibre est souvent le plus plébiscité car on peut facilement l’acheter pour l’avoir à disposition chez soi. Le disque d’équilibre, aussi appelé coussin d’équilibre ou disque de stabilité, est un coussin en forme de disque légèrement bombé, que l’on va utiliser comme soutien pour des exercices d’équilibre ou d’étirement.

C’est un accessoire que l’on rencontre systématiquement dans le matériel de kiné. On va notamment l’utiliser pour améliorer la posture et l’équilibre : on pourra ainsi l’utiliser dans des exercices de proprioception et d’équilibre, ou dans des exercices d’assise active.

Les avantages du disque d’équilibre

Le disque d’équilibre est très sollicité par les kinés et les patients car il est à la fois peu coûteux et pratique. Contrairement à d’autres accessoires comme la planche d’oscillation ou la boule d’exercice, le coussin d’équilibre est facilement transportable, et on peut le caser aisément dans un appartement ou dans un placard de rangement.  Si vous souhaitez effectuer des exercices de proprioception à la maison, c’est un accessoire indispensable !

Comment choisir son disque d’équilibre pour travailler la proprioception ?

Les disques d’équilibre prennent le plus souvent la forme d’un coussin bombé mesurant entre 30 et 35 centimètres de diamètre. Ils peuvent être fabriqués en caoutchouc ou en plastique.

Pour choisir son coussin d’équilibre, on va prendre en compte plusieurs critères :

  • Votre usage : si tous les coussins d’équilibres sont dédiés à la proprioception, certains modèles possèdent des caractéristiques supplémentaires, pour aller plus loin.  Par exemple, certains modèles sont surmontés de picots pour rééduquer et en même temps améliorer la circulation sanguine.
  • Le diamètre du coussin, qui doit être de minimum 30 cm pour vous offrir une bonne surface de travail ;
  • Le matériau de fabrication : on préférera les matériaux comme le PVC qui présentent moins de risque d’allergies ;
  • Le niveau de difficulté : par exemple, sur certains modèles, le pied peut être changé pour augmenter la difficulté, et le disque pourra tourner à 180 ° ou 360 °. Parfois également, le coussin d’équilibre est muni d’une pompe à air afin de pouvoir ajouter plus d’air si besoin.
  • La limite de poids : certains coussins d’équilibre ont une limite de poids de 150 kg, mais d’autres pourront supporter bien plus, jusqu’à 250 kg.

Quelques exemples d’exercices de proprioception à faire avec un disque d’équilibre

Le disque d’équilibre est idéal pour travailler l’équilibre et la posture car il va solliciter davantage les muscles du tronc que si vous faisiez les mêmes exercices sur une surface plane. Pour obtenir le même résultat que sur une surface plane, vous pourrez faire moins de répétitions ou diminuer l’intensité des exercices, ce qui est idéal pour les personnes en rééducation qui doivent commencer doucement.

L’exercice du tap côté est idéal pour améliorer la mobilité et renforcer le bas du corps. Cet exercice consiste à se placer debout, le pied gauche sur le coussin d’équilibre et le pied droit sur le sol, les pieds écartés à la largeur du bassin, et les jambes légèrement pliées. Inspirez puis ouvrez latéralement la jambe droite et pointez le pied au sol, lentement, en contrôlant votre équilibre. Ramenez le pied dans sa position initiale, et recommencez avec l’autre pied. Répétez pendant 30 secondes.

Le même exercice peut être fait en pointant la jambe vers l’arrière, ou en levant la jambe vers l’avant.

Pour renforcer le haut du corps et améliorer la posture du tronc, vous pouvez réaliser des push-ups, les deux genoux posés sur votre coussin d’équilibre, les jambes à 90° et les bras écartés, mains sur le sol. Vous pouvez également réaliser des planches sur le côté, un coude posé sur le coussin d’équilibre, l’autre sur votre hanche.

Enfin, pour renforcer le tronc avec un disque d’équilibre, vous pouvez réaliser la posture du bateau, les fesses posées sur le coussin d’équilibre, et les jambes pliées à 90°.

Il est important de noter que ces exercices doivent être réalisés de manière progressive, surtout dans le cadre d’une rééducation. En effet, les kinés conseillent souvent aux patients de commencer à réaliser l’exercice sur une surface plane, et de s’assurer qu’ils y parviennent, avant de passer au disque d’équilibre. Cela permettra de réadapter le corps progressivement.

Dans quelles situations utiliser le disque d’équilibre ?

Le disque d’équilibre est idéal pour la rééducation et le travail de la proprioception. On pourra l’utiliser par exemple pour soulager les douleurs liées à l’arthrite ou pour récupérer après une entorse à la cheville ou encore une opération chirurgicale du genou. Cet accessoire peut travailler aussi bien le et que les muscles dorsaux que les muscles du bas du corps, pour assurer une meilleure posture et renforcer le tonus.

Les alternatives au disque d’équilibre pour travailler la proprioception

Pour aller encore plus loin dans le travail de la proprioception, les kinés peuvent installer dans leur cabinet des appareils dédiés au travail de la mobilité et du tonus postural. Satisform fournit les kinés et les ostéopathes en appareils de rééducation, avec des appareils de qualité conçus et fabriqués en France, en étroite collaboration avec des laboratoires, hôpitaux et professionnels de la santé. Chaque appareil de sa gamme Rééducation a un objectif qui lui est propre, afin de s’adapter aux contraintes et aux besoins du patient :

  • MOBIDOS permet de travailler la mobilité et la proprioception du bassin et du rachis. Cet appareil va assouplir et renforcer le tronc afin de favoriser un meilleur tonus postural. C’est un appareil très utile en rééducation, pour réapprendre la coordination et le relâchement neuromusculaire de manière progressive.
  • DOABDO permet de travailler le gainage, le renforcement et l’étirement des muscles du tronc. Grâce à une mobilisation multi-active, il va favoriser le passage de la stabilité à la mobilité, sans que le patient n’ait à changer de position.
  • QUADRISCHIO permet l’étirement des quadriceps, psoas et ischio-jambiers. Cet appareil est très utilisé en rééducation du bas du corps car il va développer l’amplitude articulaire et musculaire des genoux ou des hanches. En travaillant le bas du corps, le patient pourra corriger une dissymétrie à l’origine d’une mauvaise posture et de douleurs dorso-lombaires.
  • ZENDOS est un arthromoteur rachidien à visée antalgique : il va détendre et assouplir tous les muscles de la zone dorsale et libérer le patient de toutes les contractions qui y sont accumulées. Avec plusieurs positions ergonomiques, il s’adapte parfaitement au patient.

Les kinés favorisent ce type d’appareil pour travailler la posture et la proprioception du patient sans lui demander d’efforts, ce qui est souvent une problématique importante en rééducation.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser