La relaxation neuromusculaire

Méthode fondée scientifiquement par Edmund Jacobson à la fin des années 20, la relaxation musculaire est née grâce à une constatation d’un lien entre l’activité musculaire et l’activité mentale et en particulier grâce aux émotions que nous pouvons éprouver. Saviez-vous que la relaxation neuromusculaire aide à réguler les états mentaux et émotionnels tels que la nervosité, le stress ou l'anxiété ? Pour comprendre ses bénéfices, il faut commencer par comprendre la méthode en elle-même.

Qu’est-ce que la relaxation neuromusculaire ?

La relaxation est définie comme un état de détente physique et mentale, ce qui permet une diminution de la tension nerveuse et musculaire. Pour atteindre cet état, plusieurs méthodes peuvent être utilisées, dont les plus connues sont : l'auto-relaxation en six étapes de Schultz (similaire à la méthode d'auto-hypnose grâce à des suggestions de sensation corporelle) et la méthode Jacobson (également appelée relaxation neuromusculaire ou relaxation progressive). Cette pratique est basée sur le lien entre la tension musculaire et les émotions : si les émotions et les états mentaux affectent le corps (en particulier les muscles), la situation inverse est similaire. En agissant consciemment sur les muscles, il est possible de détendre le corps et l'esprit.

La relaxation neuromusculaire consiste à effectuer une série de contractions musculaires, pour pouvoir se détendre. Ces alternances contraction/relaxation s'effectuent progressivement dans toutes les parties du corps.

Pourquoi choisir la relaxation neuromusculaire ?

Il existe plusieurs raisons qui poussent à vouloir sauter le pas pour tester la relaxation neuromusculaire. En effet, elle permet de reconnaître et contrôler l'état de tension et de relaxation musculaire ; de soulager des tensions musculaires, de faciliter l'endormissement ; de se préparer psychologiquement à une épreuve/un examen/etc. ; d’économiser de l'énergie et d’optimiser le temps de repos.

Cette méthode de relaxation est utilisée par de nombreux thérapeutes, notamment en sophrologie et en kinésithérapie. Elle est également utilisée comme méthode d'appoint dans une psychothérapie. En effet, une bonne gestion des tensions et des émotions permet de prévenir et de gérer un grand nombre de maladies physiques et mentales.

Les avantages de la relaxation neuromusculaire

L'éventail des avantages de la relaxation neuromusculaire est large. En particulier, il permet d'obtenir une gestion du stress performante en vous préparant davantage aux situations stressantes en libérant toutes les tensions ; de réduire l'anxiété qui est un état quasi permanent de tension physique et mentale et qui ne peut être soulagée qu’en se relaxant un peu chaque jour ; d’améliorer le sommeil en combattant les insomnies, tout en favorisant le sommeil ; d’améliorer la vie des personnes souffrantes de maladies psychosomatiques telles que la colopathie, l’eczéma ou les maux de tête (ces maladies et symptômes sont généralement déclenchés ou exacerbés par le stress) ; de soulager des douleurs au dos et au cou ; de réduire les bégaiements et d’autres troubles similaires.

La relaxation neuromusculaire est également utilisée dans le cadre de la préparation à l'exercice physique. En effet, elle permet aux sportifs de haut niveau de mieux contrôler le stress et d'économiser de l'énergie.

Les limites de la relaxation neuromusculaire

La relaxation neuromusculaire est très efficace pour gérer les émotions négatives à court terme (par exemple les pics de stress). Cependant, pour constater des bénéfices à moyen et long terme dans le bien-être général, la cohérence et la patience sont essentielles.

De plus, il s'agit d'une méthode d’appoint et non d'un traitement. La relaxation interfère avec performance sur l'anxiété et sur les tensions, mais elle ne doit pas remplacer une psychothérapie pour les causes profondes.

Comment et quand effectuer une relaxation neuromusculaire ?

Pour être efficace, la relaxation neuromusculaire doit être pratiquée régulièrement. Idéalement, il faudra la faire une à deux fois par jour. Par exemple le matin avant le petit déjeuner et en fin de journée. Il est recommandé de pratiquer avant ou bien après les repas (ou d’une consommation de substances irritantes (comme la caféine)). Vous pouvez vous asseoir ou vous allonger pour faire l'exercice, mais de préférence dans une position très confortable.

Le principe est simple, après avoir contracté un groupe musculaire pendant quelques secondes (5 à 7 secondes), vous le relâchez progressivement au cours des 45 prochaines secondes, et en même temps pensez à la relaxation de votre corps. Vous pouvez ensuite passer à un autre groupe musculaire. La méthode idéale est de scanner tout le corps : mains, bras, épaules, tête, pieds, jambes, dos, ventre et muscles du visage.

Il n'y a pas de contre-indication à la relaxation neuromusculaire. Cependant, si vous êtes blessé, vous pouvez demander conseil à un médecin ou à un physiothérapeute.

La société Satisform présente de nombreuses innovations en lien avec le milieu médical et sportif. Parmi elles, les appareils Mobidos et Zendos favorisent la récupération active au travail. Leus effets permettent d'optimiser la performance en préservant le capital santé et en améliorant la qualité de vie des salariés.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser