Qu’est-ce que la méthode McKenzie en kinésithérapie ?

Dans ses aptitudes de rééducation, le kinésithérapeute peut être amené à utiliser des techniques complémentaires principalement dans la rééducation des douleurs au niveau de l’ensemble du dos. C’est le cas de la méthode McKenzie. Vous voulez en savoir plus sur cette méthode ? La méthode McKenzie est une formation complémentaire au cursus de kinésithérapie. En effet, le professionnel effectue des cours après l’obtention de son diplôme d’état pour se perfectionner dans cette pratique.

En quoi consiste la méthode McKenzie ?

La méthode McKenzie est une pratique qui permet avec le soutien du kinésithérapeute de pouvoir ensuite réaliser des exercices de postures ou mobilisations avec autonomie. En effet, le kiné guide le patient dans ses mouvements et l’oriente en fonction des sensations décrites. Cette méthode repose sur l’autotraitement qui sera le fruit de la réussite de la rééducation. Le centre de cette méthode est donc le patient et son ressenti. En fonction, les mouvements évoluent et le patient pourra reproduire la totalité des exercices.
Tout commence par un bilan kinésithérapique qui va permettre d’établir la suite de la rééducation. Avec de nombreux étirements, la méthode McKenzie permet de soulager les douleurs du dos, les discopathies et les sciatiques légères par exemple. Les différents autoétirements permettent de ramener le corps dans un équilibre de tension supportable.
Pendant toute la rééducation, le kinésithérapeute accompagne le patient et lui permet de faire évoluer les exercices pour un meilleur résultat. Tout repose sur l’échange entre le patient et le kinésithérapeute. Le but est de permettre au patient de reprendre une vie normale et de diminuer les douleurs.

Qui peut utiliser cette méthode ?

Tous les kinésithérapeutes ne sont pas formés à la méthode McKenzie. Il existe des sites qui répertorient les praticiens formés. Toutefois, de nombreux kinésithérapeutes utilisent des méthodes similaires avec une écoute constante du patient et de l’évolution de ses douleurs. Si le kiné utilise cette méthode, il vous préviendra dès le début de la prise en charge pour que vous puissiez adhérer totalement à la méthode.

Pour qui la méthode McKenzie est-elle préconisée ?

La méthode McKenzie est préconisée pour tous les patients souffrant du dos. De la sciatique légère en passant par les lombalgies, dorsalgies ou cervicalgies, elle permet des améliorations significatives.
De nombreux sportifs sont également adeptes de cette méthode, car elle permet de mieux ressentir son corps et surtout les mouvements de son dos.
Enfin, la condition sine qua non pour que cette méthode fonctionne est l’adhésion totale du patient à l’ensemble du processus. Du bilan jusqu’aux exercices, le patient doit être totalement réceptif et à l’écoute du thérapeute pour une évolution positive. Le patient reste au centre de cette guérison et s’il n’agit pas, la douleur n’évoluera pas.
Il existe toutefois une contre-indication, les sciatiques en phase inflammatoire. En effet, les postures de cette méthode pourraient amplifier la douleur.
La méthode McKenzie n’est pas utilisée par tous les kinésithérapeutes. En effet, elle souffre encore parfois d’aprioris ou de désinformations. Le plus important pour se faire un avis est de tester par vous-même ou de vous rapprocher de personnes qui ont déjà effectué cette méthode.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser