Quels sont les méfaits des mauvaises postures sur le dos ?

Une mauvaise posture se reconnaît par un dos creux, un ventre prédominant vers l’avant, des épaules arrondies et une tête avancée. Cette posture peut être corrigée volontairement si on prend la peine de se redresser et de maintenir la tenue de son corps. Les activités quotidiennes et professionnelles contraignent le dos à adopter des postures néfastes. Quels sont les effets d’une mauvaise posture et comme y remédier ? Voici la réponse.

Quelles sont les postures qui provoquent un mal de dos ?

Le dos est naturellement conçu pour favoriser la mobilisation et le déplacement. Cependant certaines postures demandent d’exercer des pressions ou des étirements sur les muscles et les articulations. Ces contraintes peuvent engendrer des contractions ou des torsions qui provoquent des douleurs au niveau du dos. En fonction de la position, les douleurs sont ressenties au niveau du haut, du milieu ou du bas du dos. Certains mouvements sont donc à éviter pour garantir la bonne santé de votre colonne vertébrale.
 
Il est recommandé d’éviter de se contorsionner ou de faire des mouvements trop grands lors de la manipulation de charges lourdes, de porter des talons hauts, de ramasser des objets au sol sans plier les jambes ou bien encore de croiser les jambes en étant assis ou les avoir trop
écartées en marchant.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise posture ?

Une mauvaise position provoque un trouble de la circulation sanguine. Dans le cas d’une position assise ou allongé, le sang stagne et ne circule pas suffisamment dans le corps. De ce fait, les articulations ne sont pas correctement oxygénées ce qui favorise l’apparition de crampes musculaires et de lombalgies. Par ailleurs, l’obstruction sanguine favorise l’augmentation de la pression artérielle.
 
Une posture inadaptée provoque un stress physique et déséquilibre le fonctionnement du système nerveux central. Celui-ci à pour rôle de contrôler et de réguler les fonctions motrices et les perceptions sensorielles. Cette situation diminue la souplesse de la colonne vertébrale, provoque des vertiges et des pertes d’équilibre.
 
La mauvaise posture favorise l’apparition de rhumatismes tels que l’ostéoporose et l’arthrose. Avec le temps et les mauvaises manipulations corporelles, les os diminuent, se déforment et s’usent.
 
Globalement, la mauvaise posture réduit la capacité de mouvements du dos, sa flexibilité, sa souplesse et engendre une fatigue musculaire. Les positions incorrectes peuvent provoquer des maux de tête, une tension au niveau du cou et de la nuque et des douleurs au niveau du haut du dos.

Comment prévenir une mauvaise posture ?

Si vous avez un travail administratif, il est conseillé de faire des pauses régulièrement, de vous dégourdir les jambes et de vous étirer pendant votre pause. Certaines positions de yoga aident à corriger la posture : l’arbre, le sphinx, le papillon… Vous pouvez également utiliser un correcteur de position à glisser sous vos vêtements ou un redresse-dos. Il est important de pratiquer quotidiennement des exercices de gainage et de relâchement musculaire. N’hésitez pas à consulter un kinésithérapeute afin qu’il vous conseille sur des exercices adaptés.
 
Pour remédier à la mauvaise posture il existe également l'Osteoseat de Satisform. Un siège qui vient corriger les mauvaises postures et améliorer le mal de dos grâce à son assise ergo-dynamique qui reproduit naturellement le mouvement de la marche.
Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser