Les mauvaises postures au bureau

Notre journée au travail est souvent très rythmée et pour cette raison, nous n’avons pas toujours le temps de faire attention à notre dos ou d’améliorer notre posture lorsqu’il le faut. Voici quelques exemples qui traduisent une mauvaise posture.

1- Vous êtes courbé(e) devant votre ordinateur

Un travail au bureau demande généralement de travailler sur un ordinateur. Que ce soit un ordinateur portable ou un ordinateur fixe, l’écran doit être suffisamment à distance de vous. On recommande généralement entre 50 à 70 cm pour maintenir une bonne acuité visuelle. Si votre ordinateur est trop prés, vous allez arrondir les épaules et rentrer la tête. Cette position va créer des tensions dans la nuque et le milieu de dos qui vont être très désagréable lorsque vous allez essayer de vous redresser.

De plus si l’écran est mal réglé au niveau de la luminosité, du contraste et de l’écriture celui-ci peut occasionner une sécheresse oculaire et provoquer une irritation des yeux et une vision floue.

2- Vous êtes assis(e) avec les jambes croisées

Croiser ses jambes au bureau est une position tout à fait ordinaire. Pourtant, ce mouvement est très néfaste pour la santé. Lorsque vous posez une jambe sur l’autre, vous déséquilibrez votre bassin et provoquez une tension au niveau des muscles fessiers et des lombaires. Cette tension occasionne souvent une sciatique et un lumbago.

Par ailleurs, croiser les jambes provoque un mauvais retour veineux et aggrave le phénomène de sensation de jambes lourdes.

La position idéale est d’avoir les jambes écartées à hauteur du bassin et d’avoir les pieds à plat au sol.

3- Vos bras et vos poignets sont hyper-tendus pour utiliser la souris, le clavier ou le téléphone

Vos bras et vos poignets sont les parties du corps que vous utilisez le plus au bureau lorsque vous êtes assis(e). Une hypertension de ceux-ci occasionne des crampes musculaires au niveau du bras et le long de l’épaule et un blocage temporaire des mécanismes articulaires. Il est possible également de ressentir des lancements dans les bras qui peuvent devenir très gênant pour la poursuite des taches professionnelles.

Pour réduire cette hypertension musculaire, il est préférable d’utiliser un support pour avant-bras ou un repose- poignet ergonomique. Ces dispositifs améliorent votre confort au bureau et permettent de réduire les risques de développer un syndrome du canal carpien.

4- L’immobilité corporelle

Le corps humain est fait pour se mouvoir. La position assise n’est pas une posture naturelle. L’homme est fait pour être très souvent en mouvement. Lorsque l’on parle d’immobilité corporelle, on parle d’une staticité plus ou moins longue.

La position assise provoque une mauvaise circulation sanguine, une perte du tonus musculaire et un encrassement des toxines dans les articulations. Cette position provoque bien souvent des douleurs diffuses sur la sphère dorsale.

Il est donc recommandé de faire des pauses régulièrement, de marcher et de vous étirer pendant votre pause.

Satisform à la solution pour vous : l’ostéoseat

L’osteoseat est un siège ergo-dynamique qui favorise le mouvement du dos, du bassin et des jambes permettant de réduire les risques de développer des tensions musculaires ou articulaires. La particularité de cet outil est qu’il tonifie les muscles du dos et des abdominaux et améliore votre proprioception pour corriger automatiquement votre posture.

 

Crédit image : Freepik.com

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser