Douleurs dans les fascias

C’est quoi les fascias ?

Il s’agit d’une une membrane fibro-elastique qui couvre tout le corps humain et animal. Les fascias sont connectés et forment une sorte de toile. Ils sont très innervés, c’est-à-dire ils sont parcourus par un ensemble de nerfs, c’est pour cette raisons qu’ils sont très douloureux.
C’est une membrane qui tient le corps humain stable, elle maintient chaque organe, chaque os, chaque muscle et chaque vaisseau. On distingue deux types de fascia, les fascias superficiels et les fascias profonds. Les fascias superficiels sont ceux qui se situent juste sous la peau. De leur côté, les fascias profonds sont ceux qui enveloppent les muscles et les organes, mais qui vont aussi jusqu'à envelopper les fibres musculaires.
La structure du tissu facial diffère en fonction de son type et de son rôle dans le corps. Il est constitué de deux principales protéines qui sont le collagène et l’élastine, ce qui rend le myofascia particulièrement élastique et résistant.

Comment est-ce que les fascias sont l’origine des douleurs ?

Les myofascia qui sont les fascias des muscles sont le centre de développement des douleurs, lorsqu’elles apparaissent à cet endroit, on les appelle syndrome de douleur myofasciale.
Puisque les fascias entourent aussi les organes, on estime qu’elles peuvent provoquer des douleurs à ce niveau-là. Par exemple, l’estomac peut provoquer des douleurs dorsales si les fascias, à ce niveau, sont touchés.
Il faut mettre en tête que l’endroit où il y a une douleur n’est pas toujours celui ou apparait le problème, comme l’exemple de l’estomac. A ce moment-là, on parle de douleur référée ; Une contracture au niveau de la plante du pied peut aller jusqu’à la tête en passant par le réseau fascial postérieur. Ce qui va entrainer des maux de tête.

Comment remarquer les douleurs dans les fascias ?

Les douleurs dans les fascias sont difficiles à détecter car elles n’apparaissent pas au niveau de leur lieu de naissance ce qui conduit souvent le médecin à faire de mauvais diagnostics. Cependant, certains symptômes typiques peuvent aider à orienter le diagnostic et soupçonner des douleurs dans le fascia. Parmi ces symptômes : des douleurs qui se répandent et irradient sur le long du réseau fascial, des douleurs qui se répandent très largement ou qui diminuent avec des mouvements ou des étirements ou l’apparition de mouvements raides.

Pourquoi est-ce que les fascias sont douloureux ?

Les fascias sont très innervés et en plus ils contiennent plus de récepteurs de la douleur que les muscles. C’est pour cette raison qu’on l’appelle le plus grand organe sensoriel dans le corps.
Les fascias sains sont flexibles et peuvent glisser. Une faible activité physique, les blessures, les faux gestes et le stress peuvent les déstructurer ce qui va causer des contractures très douloureuses surtout quand les fascias s’épaississent tellement qu’ils étouffent les nerfs.

Quelles sont les causes des douleurs dans les fascias ?

La sursollicitation :

Les efforts physiques intenses ou une mobilisation accrue et continue vont causer une sur-acidification du corps ce qui a un effet négatif sur les fascias et provoques des douleurs, donc il est surtout nécessaire de faire un équilibre entre le repos et l’effort. Autrement dit, il ne faut pas sursolliciter ses fascias.  

Les mouvements unilatéraux et monotones :

Un stress des fascias des muscles peut être provoqué lors d’un effort unilatéral des muscles. Les personnes particulièrement touchées les cyclistes et les employés de bureau.

Les problèmes de circulation et de flux lymphatique :

Il faut surtout que les fascias soient bien alimentés en oxygène et en nutriments, et aussi, l’eau utilisé et ses déchets doivent être rejetés par la lymphe. Si les fascias sont en manque de nutriments et de liquide et que les toxines sont accumulées en quantité trop importante ça va provoquer le dessèchement des fascias ce qui va provoquer des douleurs.

Régime alimentaire :

Un régime alimentaire sain et équilibré est indispensable pour l’approvisionnement des fascias en bons nutriments. Ce qui est nécessaire à leur bon fonctionnement. D’autre part, en plus de l’apport en eau, l’équilibre acido-basique est également important.

Stress :

Le stress est considéré comme un stimulus extérieur qui provoque des tensions au niveau des fascias. Si ce stress devient chronique, tout le corps devient tendu ce qui peut probablement provoquer des douleurs au niveau des fascias. De plus, les émotions ou les traumatismes psychiques peuvent également provoquer des douleurs au niveau des fascias.
Les facteurs physiques ne sont pas les seules causes de ces douleurs mais le stress aussi. Il faut savoir que le fascia absorbe, toutes les formes de facteurs de stress. Souvent, la plupart des gens pensent uniquement aux sollicitations physiques c’est pour ça qu’il ne faut pas seulement changer l’activité physique mais il faut aussi changer le mode de vie pour se débarrasser du stress quotidien.

Douleurs aux fascias : que faire ?

Un automassage myofascial peut diminuer ces douleurs, ces exercices ont un effet positif sur la santé des fascias, et peuvent apaiser ou faire disparaître les douleurs fasciales.
Parmi les répercussions physiologiques figurent entre autres le soulagement aux adhérences, l’amélioration de l’échange de liquides et de la circulation sanguine. De plus, cet automassage permet de stimuler le flux lymphatique et régule le système nerveux. Ainsi, les résultats peuvent être vraiment positifs et peuvent être visibles dans l’amélioration de la mobilité, le soulagement des tensions et la diminution du stress. D’autre part, il est également possible de noter l’augmentation des performances, l’accélération de la récupération après un effort physique voire même la diminution du risque de blessures.

Comment maintenir des fascias en bonne santé

Activité physique variée :

Une activité physique régulière et variée est indispensable pour maintenir les fascias en bonne santé. Il est donc conseillé de pratiquer tous les sports qui sollicitent une sensation corporelle et comprennent beaucoup de variations entraînent vos fascias comme par exemple les sports ludiques comme la danse et la gymnastique. La boxe est également conseillée car il s’agit d’une activité qui permet de sauter. Cet exercice de sautillement est conseillé car il mobilise non seulement les muscles mais aussi le tissu conjonctif. En imitant les sauts des boxeurs, avec ou sans corde, le mouvement d’extension part du tissu conjonctif élastique ce qui permet d’entraîner les muscles de façon ciblée.

Étirement des chaînes myofasciale :

Puisque tout le système fascial est relié, étirer dans le sens de la longueur une chaîne fasciale permet d’étirer tout le système. Il est donc conseillé d’étirer des chaines fasciales entières.

Hydratation :

Puisqu’ils sont composés de 75% d’eau, il est important de ne pas laisser les fascias se déshydrater. Il est donc important de boire suffisamment d’eau. Ainsi, il est possible de réduire le risque de douleurs au niveau des fascias. A ce titre, il est conseillé de boire entre 30 à 35 ml/kg de poids corporel. Par exemple, si vous pesez 80kg, vous devez boire 2,8 L. Cette quantité augmente si vous faites beaucoup de sport.

Régime alimentaire adapté :

La meilleure façon de maintenir les fascias en bonne santé est de manger sain. C’est-à-dire une alimentation saine, équilibrée, variée et bio. L’alimentation la mieux adaptée aux fascias se compose entre autres de fruits à coque, le quinoa, le millet, le sarrasin, les noix, les champignons, les légumes comme la pomme de terre, les herbes aromatiques et les baies. Il est aussi conseillé de réduire la consommation de sucre, de viande, de produits laitiers et de farine blanche.

Dispositif médical DPA Med

Le DPA Med les genoux, les hanches, le bassin, le rachis et le thorax.
Son but c’est de renforcer la musculature, entrainer une coordination neuromusculaire, lutter contre la perte d’équilibre, lutter contre les troubles de la marche…
Et surtout il a une action sur les fascias.

Comment ?

Les fascias sont particuliers car ils sont interconnectés comme une toile dans le corps et ils ont une particularité par rapport aux muscles car ils sont plus innervés et possèdent beaucoup de récepteurs de la douleur ce qui les rend très sensibles. A cause de plusieurs facteurs (stress, traumatismes…) ces fascias peuvent provoquer des réactions inflammatoires.
La mobilité et les différents mouvements physiques qu’un individu peut exercer entrainent une régénération des cellules des fascias, et cela peut limiter les pathologies des articulations et des muscles donc limiter les douleurs. Il faut savoir que le DPA Med a une action directe sur la stimulation des cellules des fascias.
C’est vrai que les techniques de traitement sont peu nombreuses mais il se trouve que la mobilité reconstruit la santé des fascias d’un individu. Un effort physique doit être exercé souvent pour que le résultat soit efficace.
C’est pour cette raison que le DPA Med est une solution concluante, car elle entraine des mouvements qui simule la marche, donc il joue un rôle d’une activité physique qui va permettre aux fascias de se régénérer en produisant du collagène neuf.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser