La scoliose idiopathique

La scoliose idiopathique représente 80 % des scolioses diagnostiquées par les rhumatologues. Elle apparaît à l’adolescence à l’âgede 11 ans chez les filles et à l’âge de 13 ans chez les garçons. Cette anomalie osseuse demande une attention toute particulière. Durant la puberté, la scoliose peut évoluer très rapidementet provoquer de sérieux dommages comme une diminution des capacités respiratoires et une limitation dans les capacités fonctionnelles.

Qu’est-ce que c’est ?

La scoliose est une déformation osseuse située au niveau de la colonne vertébrale. Elle se caractérise par une courbure sinueuse et rotative des vertèbres. Le terme idiopathique signifie de cause inconnue, mais nous savons qu’elle évolue pendant la croissance pubertaire et peut être d’origine génétique.

La scoliose s’observe sur les 3 plans de l’espace : axial, sagittal et frontal. Les clichés radiographiques permettent de mettre en évidence un dos courbé en forme de C ou de S et le degré de la rotation vertébrale.

Quels sont les symptômes d’une scoliose ?

Pendant l’enfance, la scoliose peut être déjà présente. Cependant, elle peut être difficilement observable à l’œil nue et est quasiment asymptomatique. Pendant l’adolescence, le corps est soumis à des modifications morphologiques et à des contraintes mécaniques. En réponse à cette croissance, le rachis dévie sur le côté et forme une courbure. On observe une asymétrie dorsale. Les omoplates se déplacent sur le coté gauche et l’ensemble du bas dos se déporte sur le côté droit. Cette déformation provoque un déséquilibre du tronc et l’apparition de bosses et de creux au niveau de la surface dorsale. Dans certains cas et lorsque la scoliose est très prononcée, on peut constater une déformation thoracique. Bien qu’elle soit inesthétique, la scoliose ne provoque pas de douleurs. Cependant, certains adolescents peuvent ressentir une gêne fonctionnelle.

Comment diagnostiquer une scoliose?

Lors d’une visite chez le médecin. Le dos de l’adolescent est examiné debout de dos, de face et de profil pour observer la courbure puis penché en avant pour apercevoir les creux et les gibbosités. Cet examen physique sera soutenu par un questionnaire et des radiographies pour permettre de poser le diagnostic de la scoliose idiopathique.

Quel est le traitement?

Une prise en charge thérapeutique est nécessaire pour traiter la scoliose. La négligence de traitement peut entraîner des déformations irréversibles à l’âge adulte. Le médecin orientera l’adolescent vers une prise en charge kinésithérapique associée au port d’un corset. Cet appareillage orthopédique exerce une force mécanique permettant de freiner la déformation vertébrale. En fonction du degré de courbure évalué par l’angle de Cobb, le médecin prescrira un corset élastique en cas de courbure faible (supérieur à 20°), un corset rigide en cas de courbure moyenne (supérieur à 30°)et un corset hyper-rigide en cas de courbure sévère (supérieurà 40 °). En cas d’échecorthopédique ou dans le cas d’une scoliose sérieuse supérieur à 45 °, une intervention chirurgicale est envisagée. Le sport est largement recommandé dans le traitement de cette affection. Il faudra privilégier la natation, la danse, le yoga, la gym pilate, la randonnée, le vélo, le judo, le karaté et le jogging

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer. Le contenu de ce site Internet est destiné aux professionnels de santé et assimilés. Conformément à la loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, veuillez confirmer le fait que vous êtes un professionnel de santé Tout accepter Personnaliser